Fonctionnement vmc

Le système VMC est la solution la plus pratique pour garantir la ventilation d’une habitation. Que cela soit une VMC double flux ou une VMC simple flux, son fonctionnement général repose sur un bloc extracteur d’air. Le système de ventilation mécanique contrôlé est relié aux pièces humides comme la salle de bain ou la cuisine par des bouches.

Demandez des devis d’installation d’une VMC 100% gratuits

À quoi sert une VMC ?

La VMC a pour rôle principal de renouveler l’air intérieur d’un logement. C’est important, surtout pour la santé et le confort de ses occupants. La VMC est l’acronyme utilisé quand on parle de système de ventilation mécanique contrôlée. Il existe plusieurs types de VMC, dont la VMC hygroréglable et la VMC autoréglable. Ce système est indispensable, car aérer sa maison quelques minutes par jour ne suffit pas à éliminer l’humidité, les mauvaises odeurs, etc.

Sachez aussi que l’air de la maison est beaucoup plus pollué que l’air extérieur. En effet, il peut renfermer des composés organiques volatils. L’installation d’une VMC permet ainsi d’évacuer cet air pollué pour faire entrer un air plus frais. Si cet air vicié n’est pas évacué, il peut engendrer des soucis de santé. Le plus souvent, les occupants font face à des allergies ou des irritations.

Principe de fonctionnement des VMC

Le système de ventilation naturelle ne suffit pas à faire sortir l’humidité ambiante issue de vos activités quotidiennes. Avec la ventilation mécanique contrôlée, l’air entre en continu dans votre maison avec un volume régulier grâce à un système motorisé. Il existe plusieurs types de VMC qui fonctionnent différemment.

VMC simple flux

Ce type de VMC convient surtout aux petits budgets. À la base, l’installation d’une VMC simple flux contient un bloc-moteur généralement situé au niveau du toit, notamment dans les combles ou dans un faux plafond. Ce bloc est lié à des gaines avec des bouches d’extraction. Les pénétrations d’air de la VMC sont disposées au-dessus des fenêtres dans les pièces de vies comme le salon, le bureau, la chambre et autre. L’air frais, quant à lui, vient directement de l’extérieur.

Pour ce qui est des bouches d’extractions, elles sont situées dans les pièces de service contenant le point d’eau comme la salle de bain. Ces bouches sont placées en hauteur et aspirent l’humidité ainsi que les mauvaises odeurs. L’air pollué traverse alors les gaines jusqu’au moteur pour être rejeté vers l’extérieur.

VMC double flux

Contrairement à la VMC simple flux, la VMC double flux ne nécessite pas l’installation d’entrée d’air au-dessus des fenêtres. En effet, le moteur de celle-ci est équipé d’un échangeur thermique avec deux systèmes de gaines. Ces derniers sont destinés à l’air entrant et l’air sortant. Par conséquent, la VMC double flux permet non seulement d’aspirer et de filtrer l’air vicié, mais également de récupérer l’air frais de l’extérieur. Cet air frais est combiné à l’air filtré pour renvoyer un air propre et réchauffé dans la maison.

VMC autoréglable

Le principe de fonctionnement de celle-ci est relativement simple. De l’air neuf entre dans la maison au moyen de petites grilles d’aération destinées à cet effet. Celles-ci sont installées généralement à côté des fenêtres des salles de vie. Cet air va ensuite circuler dans le logement et se charger de chaleur et d’humidité. Enfin, il est évacué dans les salles de services au moyen des bouches et des gaines d’extraction pour être ensuite expulsé définitivement.

Demandez des devis d’installation d’une VMC 100% gratuits

La VMC pour une maison bien isolée

Un logement bien isolé est également plus étanche, car le but de l’isolation est d’éviter la déperdition de chaleur. Au-delà d’un certain niveau de température, l’humidité qui se trouve dans l’air se comprime et se convertit en eau. Et ce, avec tous les effets que cela engendre comme les infiltrations. Si vous voulez renforcer l’isolation de votre logement, la mise en place d’une VMC est vivement recommandée. Ce système permet d’évacuer l’humidité efficacement. Il en est de même pour les maisons construites suivant les normes de la nouvelle réglementation thermique. Ces normes n’exigent pas de manière explicite l’installation d’une VMC, mais fixent des contraintes élevées en termes d’étanchéité de l’air.

Aussi, respirer de l’air frais dans votre maison est un luxe à la portée de tous. Il en va de votre santé et de celle de votre famille.