Comment choisir entre une chaudière fioul basse consommation ou condensation ?

La chaudière fioul basse température et la chaudière fioul à condensation sont sans doute les modèles les plus performants dans la gamme des chaudières fioul. Cependant, ces deux chaudières possèdent quelques différences à certains niveaux, ce qui rend le choix difficile. Entre la chaudière fioul à basse consommation et à condensation, le choix dépendra de vos besoins et de vos moyens.

Vos devis gratuits d’installation de chaudière

Les caractéristiques de la chaudière fioul à basse consommation et à condensation

La chaudière basse consommation a l’avantage d’être performante, car elle consomme jusqu’à 30 % de moins qu’un chauffage ordinaire. En principe, elle chauffe l’eau de chauffage à une température basse, c’est-à-dire 60 °C au maximum. Pour fonctionner, elle nécessite une quantité réduite de combustible. Elle permet donc une économie d’énergie et un très bon confort de chauffe. Cependant, vous devez veiller à ce que les radiants soient également à basse température.

Pour ce qui est de la chaudière fioul à condensation, il s’agit aussi d’une chaudière à basse température. Cependant, elle présente des caractéristiques techniques supplémentaires. Comme son nom le sous-entend, elle condense la vapeur d’eau générée durant le processus de chauffe. Elle exploite ainsi une énergie jusqu’alors délaissée, car elle extrait les calories présentes dans cette vapeur. Ce qui permet d’augmenter son rendement, sans consommation supplémentaire.

Comparez des devis gratuits d’installation de chaudière

Quelles différences entre une chaudière fioul à basse consommation et à condensation ?

Ces deux gammes de chaudières fioul offrent des performances intéressantes. Cependant, elles comptent quelques différences, notamment au niveau du fonctionnement, de l’usage et du prix.

Différences au niveau du fonctionnement

La chaudière fioul à basse consommation fonctionne via une température d’eau plus faible par rapport à la chaudière fioul à condensation. Par contre, celle à condensation tire parti des fumées issues de la combustion de fioul pour chauffer l’eau de la chaudière. Pour la chaudière basse consommation, la température des fumées s’élève entre 150 °C à 200 °C. Quant à la chaudière à condensation, elle est de 50 °C.

Différences au niveau de l’usage

Qu’elle soit à basse température ou à condensation, la facilité d’usage dépend du modèle. En d’autres termes, l’entretien, la pose et la chaleur produite déterminent qu’il soit à basse consommation ou à condensation. Pour le modèle à basse consommation, comme celui à condensation, l’emplacement mural ou au sol peut convenir. Pour ce qui est de l’entretien, la chaudière fioul à basse température doit être ramonée au moins 2 fois par an, contre une seule fois par an pour le modèle à condensation.

Différences au niveau du prix

Le principal point qui différencie les deux modèles de chaudière au fioul se situe au niveau du prix. Le chauffage fioul à basse consommation est moins cher à l’achat, tandis que l’autre donne droit à des aides financières. Le prix de la chaudière à basse température offre une fourchette moyenne avec installation incluse entre 2 000 à 3 500 euros. L’autre modèle oscille entre 3 000 à 5 000 euros. Le modèle à basse consommation ne bénéficie pas d’aides financières, alors que le modèle à condensation est éligible au CITE et à la Prime économie d’énergie.

Obtenez des devis d’installation de chaudière

Autres différences entre la chaudière fioul à basse consommation et la chaudière fioul à condensation

Contrairement à la chaudière fioul à basse consommation, le modèle à condensation est plus innovant. D’ailleurs, ce sont des appareils à haute performance énergétique. La chaudière à basse température régule sa température interne et réduit celle des fumées qu’elle dégage. Elle consomme moins de fioul et est moins polluante que les chaudières standards. La chaudière à condensation, quant à elle, ne libère pas les fumées produites par la combustion de fioul. Elle s’en sert comme carburant, c’est-à-dire qu’elle les refroidit pour les convertir en vapeur d’eau.

Les chaudières à condensation ont l’avantage d’être moins polluantes et vous permettent de réaliser d’importantes économies d’énergie. C’est l’option la plus coûteuse, mais la plus écologique également.