Pompe à chaleur air-air ou air-eau : quelles différences ?

Les vieilles chaudières sont réputées pour leur grande consommation en énergie fossile. Avec ce système de chauffage, l’occupant d’une habitation est contraint de payer des factures de chauffage à des prix exorbitants. Pour y remédier, il est recommandé d’utiliser une pompe à chaleur. Mais laquelle choisir : pompe à chaleur air-air ou pompe à chaleur air-eau ? Quelles sont les distinctions entre ces deux pompes à chaleur ? Cet article vous dit tout.

Demandez des devis gratuits pour l’installation de votre pompe à chaleur

Caractéristiques : pompe à chaleur air-air et pompe à chaleur air-eau

Que cela soit pour la pompe à chaleur air-air ou pour la pompe à chaleur air-eau, chaque dispositif contribue activement à préserver l’environnement. Ces deux matériels permettent chacun d’exploiter les ressources naturelles pour leur fonctionnement, contrairement aux anciennes chaudières. Ces dernières requièrent l’utilisation d’énergie fossile telles que le fuel, le gaz ou même le bois.

La pompe à chaleur air-air et la pompe à chaleur air-eau possèdent chacune leur mode de fonctionnement.

Le fonctionnement de chaque système

La pompe à chaleur air-air utilise un système puisant l’énergie dans l’air extérieur. Ainsi, l’air pompé est réparti dans l’habitation sous forme d’air chaud.

La pompe à chaleur air-eau, quant à elle, extrait l’énergie issue des calories de l’air extérieur, mais ce qui la différencie de la pompe air-air, c’est qu’elle achemine la chaleur à travers l’eau.

Avantages de chaque pompe

La pompe à chaleur air-eau peut parfaitement se connecter au système de chauffage central d’un bâtiment. Elle a la capacité de produire de l’eau chaude sanitaire. L’avantage avec ce dispositif est qu’il permet de répandre aisément la chaleur à travers un plancher chauffant ou avec des radiateurs basse température.

De son côté, la pompe air-air ne requiert l’utilisation d’aucun radiateur pour la diffusion de la chaleur. Une console se charge de diffuser l’air chaud. De plus, avec ce dispositif, la température dans chaque pièce de la maison reste toujours à un seuil assez confortable. En outre, il sera plus facile de moduler la température dans chaque pièce de la maison selon les circonstances avec ce modèle.

La diffusion de la chaleur

Pour diffuser la chaleur et pour faciliter la modulation de la température, la PAC air-air requiert l’installation de ventilo-convecteurs.

Pour la PAC air-eau, par contre, le propriétaire de l’habitation pourra installer le matériel de son choix pour l’émission de la chaleur. Il peut opter pour des radiateurs classiques, des ventilo-convecteurs ou un plancher chauffant.

Exigez gratuitement des devis pour l’installation de pompe à chaleur

Quelle pompe à chaleur est plus pratique pour rafraîchir l’air ?

La PAC air-air est très avantageuse en été. Avec ce dispositif, vous pourrez moduler la température de votre intérieur à votre guise. Cette option n’est pas possible avec la PAC air-eau. En effet, le réglage de la température de l’habitation est impossible, même durant les périodes de canicule. Dans ce contexte, vous êtes obligé d’ajouter un autre système pour assister votre PAC air-eau. Vous pouvez, par exemple, lui joindre un ventilo-convecteur.

Devis 100 % gratuits pour l’installation d’une pompe à chaleur

Pompe à chaleur : le système de chauffage de l’eau chaude sanitaire

Si vous disposez d’une PAC air-eau, vous pourriez aisément réduire les factures d’énergie engendrées par le chauffe-eau. Pour profiter de cet avantage, vous n’aurez qu’à associer votre PAC air-eau à un système de production d’eau chaude.

Il est à noter que la PAC air-air ne dispose pas de la même option. Certes, elle ne peut pas chauffer l’eau.

Demandez maintenant vos devis d’installation de pompe à chaleur

Le système d’installation de la pompe à chaleur

La mise en place d’une PAC air-air est assez complexe. Il est impératif de l’installer dans les combles ou dans un faux plafond. C’est la condition pour faire passer des graines de soufflage dans l’air. De ce fait, avant de poser ce matériel dans une habitation à chauffage individuel, il est essentiel d’obtenir l’aval des copropriétaires.

Par contre, la PAC air-eau est plus pratique. Il suffit de l’adapter au chauffage déjà existant.

Ainsi, chaque dispositif offre ses propres avantages. Mais avant de faire votre choix, il est impératif de prendre en compte votre situation, vos besoins et surtout votre budget.