Il existe différents types de matériaux isolants sur le marché et la laine de chanvre figure parmi les meilleurs. En effet, cet isolant comporte plusieurs avantages et peut être utilisé à la rénovation comme en construction. Quels sont l’intérêt et les particularités de la laine de chanvre en isolation ? Quel budget devez-vous préparer pour son achat ? Focus sur le sujet.

La laine de chanvre : un bon isolant thermique

La laine de chanvre n’a rien à envier aux laines de mouton ou de verre. Le chanvre peut se trouver sous différents types de conditionnements comme les rouleaux, les panneaux et les flocons. Mais quelles sont les particularités de la laine de chanvre ?

Les particularités de la laine de chanvre

La laine de chanvre fait partie des isolants naturels. Cet isolant végétal est conçu à base de fibres 100 % naturelles et renouvelables, ce qui fait de lui un isolant éco-responsable et écologique. Le chanvre pousse sur des sols qui ne sont pas destinés à l’alimentation. Il n’y a donc aucun traitement chimique effectué sur les cultures.

Voici les caractéristiques du chanvre en isolation :

  • Conductivité : entre 0,038 et 0,045 W/(mK),
  • Composition : 40 % à 80 % de fibres de chanvre, des liants comme le polyester et des additifs pour la protection contre la moisissure,
  • Conditionnement : en vrac, en panneaux ou en rouleaux,
  • Résistance thermique : 4 à 6 pour une épaisseur de 20 cm.

Le chanvre : un bon matériau isolant

De nombreux professionnels conseillent l’utilisation de la laine de chanvre en isolation. Il s’agit d’un matériau doté d’un intéressant pouvoir régulateur et respirant. Le chanvre peut être utilisé aussi bien en rénovation qu’en construction. Il satisfait les normes en vigueur, quelle que soit la zone isolée.

Comme il est sans traitement insecticide, sa mise en œuvre se fait facilement de manière traditionnelle. Il assure un air sain et permet de réguler l’humidité à l’intérieur de la pièce isolée.

Où appliquer les matériaux isolants thermiques de chanvre ?

La laine de chanvre est disponible en vrac, en panneau ou en rouleau.

  • En vrac : isolation des combles perdus et de la toiture rampant,
  • En rouleau : isolation des combles perdus et de la toiture rampant,
  • En panneau : isolation des murs, des ossatures bois.

Les avantages et inconvénients du chanvre en isolation

La laine de chanvre présente plusieurs avantages en isolation :

  • Elle assure une excellente isolation thermique et une bonne isolation phonique.
  • Elle est ininflammable.
  • Elle résiste aux rongeurs.
  • Elle résiste à l’humidité et à la putréfaction.
  • Elle dure dans le temps et affiche une excellente résistance mécanique.
  • Elle est facile à poser.
  • Elle est écologique et n’est pas nocive à la santé de l’homme.

Malgré tous ses avantages, le chanvre présente quand même des inconvénients à l’isolation. Pour qu’il résiste aux flammes et à l’humidité, il peut être couplé à des produits synthétiques. Son prix constitue également un point en moins, car il coûte plus cher que la laine de roche et la laine de verre.

Le prix de la laine de chanvre

Pour isoler votre maison avec la laine de chanvre, comptez environ 15 € à 30 € le m². Toutefois, sachez que ce prix n’est qu’indicatif et peut varier en fonction de plusieurs critères comme :

  • La qualité de la laine de chanvre,
  • Les caractéristiques de l’isolant : épaisseur, conductivité thermique,
  • Le type d’isolant : en vrac, en rouleau ou en panneau,
  • La surface à isoler,
  • La technique d’isolation,
  • Les travaux à faire pour l’isolation,
  • Le coût de la main-d’œuvre.

Il est important de faire appel à un professionnel pour l’isolation à la laine de chanvre, car non seulement, il dispose du savoir-faire nécessaire pour assurer un travail bien fait, mais il peut aussi vous apporter des conseils précieux pour l’isolation. Avant de choisir le professionnel, demandez et comparez d’abord plusieurs devis.