L’isolation des combles aménageables est un moyen très pratique de transformer une pièce anodine en un lieu utile. Si le comble est dit perdu, cela signifie qu’il est difficile d’accès. Par contre, si vous avez des combles aménageables, c’est le moment d’en faire une pièce de vie.

Réclamez gratuitement des devis d’isolation des combles

Quand et pourquoi aménager ses combles ?

Si vous prévoyez un aménagement des combles, c’est que vous cherchez sûrement à créer une nouvelle pièce. C’est justement dans ce but que l’isolation des combles aménageables est nécessaire : pour gagner quelques mètres carrés de surface habitable. C’est un programme incontesté, surtout durant les périodes de crises immobilières.

L’isolation par les combles est aussi un moyen d’économiser de l’énergie. Sauf que pour cela, il va falloir miser sur une technique d’isolation bien cadrée. Il n’y a pas d’autres moyens plus accessibles que l’installation de matière isolant dans les combles.

Un comble est considéré comme aménageable s’il respecte les critères suivants :

  • Hauteur sous plafond supérieure ou égale à 1,80 m,
  • Pente du toit supérieure à 35 %,
  • Charpente adaptée, c’est-à-dire de type panne-chevrons.

Comparez gratuitement des devis d’isolation des combles

Les bonnes techniques pour isoler des combles aménageables

L’isolation des combles n’est pas à prendre à la légère. Cela y va de votre confort, mais aussi de la pièce à aménager. Pour cela, il existe trois techniques à adopter.

Isolation sous rampe

Il s’agit d’une isolation par l’intérieur au niveau de la charpente, en se servant des espaces entre les pannes et les chevrons comme cadre de support à l’isolant thermique. C’est une technique simple et facile à réaliser.

L’isolant doit avoir une épaisseur, au maximum, égale à celui des chevrons. Toutefois, un espace de 2 cm serait nécessaire pour permettre une bonne ventilation de la couverture toiture. Autrement, l’humidité va s’installer, favorisant la prolifération des végétaux et des insectes nuisibles.

Isolation en double couche

Aussi appelée isolation bicouche, elle permet un confort thermique optimal. Son installation se déroule en deux étapes. La première consiste à poser la première couche de matière isolante, identique à celle de l’isolation sous rampe.

Quant à la seconde étape, elle vise à installer des suspentes qui vont servir d’attache à une fourrure permettant de maintenir la deuxième couche isolante. Le tout sera couvert par un placo avec un parement intérieur. Le câblage électrique se faufilera alors entre la plaque de plâtre et l’isolant.

Isolation de la toiture par l’extérieur

En général, l’isolation par l’extérieur cherche un objectif précis. Le but est de ne pas empiéter sur le volume habitable. Cette technique utilise les chevrons comme point d’ancrage aux isolants. Mais pour qu’elle soit raisonnable, la dépose des matériaux de couverture est nécessaire.

Cette technique prévoit énormément d’avantages, surtout lorsque vous envisagez d’effectuer des travaux de rénovation de la charpente et de la toiture. Vous pouvez également compter parmi ses atouts un confort thermique et acoustique optimal.

Des devis professionnels d’isolation des combles

Le coût de l’isolation des combles aménageables

Le prix isolation combles aménageables varie en fonction de la technique à réaliser, mais aussi du type de matériaux isolant à poser. Il est évident que la surface à couvrir entre aussi dans les paramètres à considérer.

Si l’on envisage les deux possibilités d’isolation, c’est-à-dire soit par l’intérieur, soit par l’extérieur, l’isolation combles aménageables prix au m² varie respectivement en moyenne entre 45 € à 90 € et 90 € à 250 €. Parmi les services inclus, vous avez le matériel, la main-d’œuvre, la TVA qui est réduite à 5,5 % si l’opération est entreprise par des professionnels dans la distribution des fournitures et celle de la pose.

En effet, l’isolation combles aménageables est éligible à plusieurs aides financières à la rénovation énergétique. Il suffit que vous traitiez avec des professionnels certifiés Reconnu garant de l’Environnement (ou RGE) pour vos travaux.