Isolation phonique choisir

Les nuisances sonores peuvent provoquer de la fatigue et du stress. La réalisation d’une isolation phonique vous permettra alors de mieux profiter du calme dans votre maison. Mais pour quelle isolation phonique devez-vous opter ? Comment effectuer l’isolation phonique d’un mur, du sol et du plafond ? Quel budget préparé pour isoler votre maison contre les bruits ? Tout est ici.

Connaître les devis d’une isolation phonique gratuitement

Isolation phonique : comment choisir le matériau isolant ?

L’isolation phonique est devenue obligatoire pour les bâtiments situés dans les endroits très exposés aux bruits. Il est primordial de ne pas négliger le choix du matériau isolant si vous souhaitez bénéficier des meilleures performances phoniques.

Prenez d’abord en compte le support à isoler. S’il est dense, comme c’est le cas avec un mur de pierre, il permet déjà de limiter la transmission des ondes sonores : c’est le système masse. Vous avez alors plus de choix en termes d’isolant phonique.

Si la loi de masse n’est pas appliquée, vous devez vous tourner vers la méthode masse-ressort-masse. Elle consiste à placer un isolant entre deux parois pour renvoyer et absorber les bruits. Dans cette seconde option, le choix de l’isolant peut être déterminant pour la réussite de l’isolation phonique. Parmi les plus performantes, il y a :

  • Le liège,
  • La ouate de cellulose,
  • La mousse de polyuréthane,
  • La laine de verre,
  • La laine de roche.

Un conseil, vérifiez bien les indices des matériaux :

  • Bruits aériens : la performance de l’isolant sera meilleure si le Rw est important.
  • Bruits de chocs : une valeur de Δ Lw élevée est synonyme de meilleure efficacité.
  • Pouvoir absorbant : le coefficient global a w varie de 0 à 1. Une valeur proche de 1 signifie meilleure absorption des bruits.

Comment mettre en œuvre une isolation phonique ?

L’isolation phonique d’une maison se réalise sur les parois qui sont le mur, le sol et le plafond. La méthode à utiliser diffère en fonction de la paroi à isoler.

Réaliser l’isolation phonique du mur

L’isolation phonique d’un mur ou d’une cloison permet de limiter les bruits aériens et les bruits d’équipements. Trois principales méthodes existent pour isoler les murs contre les nuisances sonores :

  • Panneau sandwich : il s’agit d’une solution prête à poser composée de trois couches d’éléments. La première est une plaque avec plots adhésifs que vous collez sur le mur. La seconde est un matériau isolant. La dernière est une plaque de plâtre qui fait office de revêtement.
  • Contre-cloison : une cloison maçonnée est créée et l’isolant est intégré entre le mur et la cloison.
  • Ossature métallique : l’isolant est positionné sur le mur sous une ossature métallique. Cette dernière est ensuite recouverte d’un parement final.

L’isolation phonique du plafond

Si vous ne souhaitez plus entendre les bruits de pas, de meubles déplacés ou autres bruits qui viennent de l’étage du dessus, procédez à une isolation phonique du plafond. Le choix se fait entre ces deux méthodes :

  • Plafond suspendu : la méthode consiste à créer un effet « masse-ressort-masse ». Une armature est suspendue au plafond, puis est couverte par une plaque de plâtre. L’isolant est fixé entre le plafond et le faux-plafond.
  • Sous-plafond collé : des dalles phoniques sont collées sur le plafond. Cette méthode est plus facile à réaliser, mais est moins performante.

Réaliser l’isolation phonique du sol

Isoler votre sol vous évitera les conflits avec vos voisins du dessous. Plusieurs solutions existent pour isoler le sol :

  • Pose d’un nouveau revêtement : cela peut être un sol en PVC, un lino ou une moquette.
  • Pose d’une dalle flottante : une dalle en béton armé recouvre une couche d’isolant. Cette méthode est plus contraignante et est surtout réalisée en construction.

Connaître les devis d’une isolation phonique gratuitement

Combien coûte l’isolation phonique d’une maison ?

Le budget d’isolation phonique d’une maison dépend avant tout de la paroi à isoler. Trouvez dans le tableau suivant des estimations de prix pour l’isolation d’une maison contre les bruits :

Paroi à isoler

Prix du m²

Mur

30 € à 90 € le m²

Plafond

40 € à 110 € le m²

Sol

30 € à 60 € le m²

Mais vous devez aussi considérer les différents facteurs qui peuvent faire varier le budget :

  • La méthode d’isolation choisie,
  • Les isolants choisis,
  • La surface à traiter,
  • Le prix de la main d’œuvre.

Si vous avez besoin d’un montant plus précis, vous devez demander et comparer plusieurs devis pour l’isolation phonique de votre maison.