Tout savoir sur l'éolienne verticale

Si l’éolienne horizontale est une source d’énergie verte qui s’est totalement démocratisée au fil du temps, l’éolienne verticale vient en renfort de ce dispositif. Grâce à son nom, c’est un modèle dont les pales sont positionnées de manière verticale et qui, elles-mêmes, tournent de façon verticale autour d’un axe donné. Quelles sont ses caractéristiques ? Est-elle rentable et comment fonctionne-t-elle ? Quel est son prix ?

Obtenez gratuitement des devis de pose d’éolienne

Éolienne verticale : présentation et caractéristiques ?

Plus puissante et imposante, l’éolienne horizontale est dédiée pour un usage assez professionnel. Ce qui n’est pas le cas des éoliennes verticales qui produisent peu d’énergie, mais assez pour couvrir les charges d’un ménage. Également connu sous le nom de VAWT ou Vertical Axis Wind Turbine, ce dispositif dispose de pales qui sont positionnées verticalement, tournant elles-mêmes de manière verticale sur un axe vertical.

Essentiellement prédestinée pour un usage domestique, cette éolienne pour particuliers est une bonne alternative pour les ménages qui souhaitent produire eux-mêmes une partie de leur électricité. Outre cette capacité à recouvrir une partie des charges, elle présente aussi de nombreux atouts. En effet, pour l’utiliser, vous n’avez pas besoin d’un débit de vent élevé, car un peu de vent suffit pour faire tourner votre installation. Plus esthétique, elle est aussi moins encombrante et moins bruyante. Sinon, vous pouvez aussi vous tourner vers l’énergie solaire.

Devis 100 % gratuits de pose d’éolienne

Quels sont les types d’éoliennes verticales ?

Trois types d’éoliennes verticales existent sur le marché. Pour choisir celui qui convient, faites appel à un professionnel.

L’éolienne Savonius

Adaptée à tout type de toiture, l’éolienne Savonius a été inventée en 1924 par Sigurd Savonius et brevetée en 1929. Elle est composée de deux cylindres ou plus et ses pales sont directement fixées sur l’axe vertical en sens opposé. L’ensemble tourne grâce à la force du vent par le biais d’un rotor qui produit de l’électricité.

L’éolienne Darreius

Imaginée par l’inventeur français Georges Darreius au début des années 1930, cette éolienne est munie d’une ou de plusieurs pales hélicoïdales. Ces dernières sont fixées par des tiges horizontales à un axe vertical. Formant un H, le tout produit un mouvement d’ensemble cylindrique.

L’éolienne à voilure tournante

Appelée aussi panémone, cette éolienne a été présentée pour la première fois au Salon international à Genève en 2006. Idéale pour les environnements urbains, elle émet moins de bruit et est plus productive pour la même vitesse de rotation.

Réclamez des devis professionnels de pose d’éolienne

Quel prix alloué à une éolienne verticale ?

Si cette éolienne maison est aussi plébiscitée, c’est parce que sa mise en marche ne nécessite pas une grande exposition au vent. Ainsi, vous pouvez l’utiliser dans toutes les régions de la France. En ce qui concerne son installation, il faut prévoir entre 2 500 € à 4 000 € par puissance nominale. Pour une famille de 4 personnes avec une consommation modérée et un vent suffisant, prévoyez entre 10 000 à 40 000 €. Et qui dit éolienne verticale dit intervention d’un professionnel. Notons que pour une installation en toute conformité, ses services sont incontournables.

Par rapport à l’éolienne horizontale, le prix d’une éolienne verticale est moins élevé. Par ailleurs, sa production est aussi moindre, car elle produit entre 10 W et 20 kWh. Dans son prix, le professionnel inclut le terrassement, la préparation du terrain ainsi que tous les travaux qui y sont reliés. Si vous souhaitez stocker de l’énergie éolienne, il vous faudra vous munir d’une batterie en plus. Pour réduire le coût d’acquisition de ce type de matériel, vous pouvez compter sur la TVA réduite de 5,5 % sur le matériel ainsi que l’installation. Le tout, à condition de confier vos travaux à un professionnel certifié et que la maison ait été achevée au moins deux ans après les travaux.