La quête d’une habitation efficace et efficiente en termes d’énergie est un processus plus ou moins complexe. En effet, il est difficile de trouver l’équilibre entre la chaleur et la fraîcheur, la consommation d’énergie et sa préservation. Dans la transition énergétique, il est recommandé de procéder à l’isolation de sa maison ou de son appartement par rapport à l’extérieur. Mais par quelle pièce commencer pour bien isoler sa maison ?

Recevez des devis gratuitement pour l’isolation d’une maison

Pourquoi isoler sa maison ?

Avant tout, il convient de déterminer les raisons qui doivent amener à isoler sa maison. Il s’agit principalement de diminuer sa consommation d’énergie et par conséquent, de réduire sa facture d’électricité et de gaz. En effet, le premier poste de consommation d’énergie de la maison reste le chauffage. Viennent ensuite:

  • La cuisson,
  • L’éclairage,
  • Les appareils électroniques divers.

Dans une ancienne habitation par exemple, le premier réflexe d’un nouvel acquéreur ou nouveau locataire est de penser au type d’énergie utilisé dans la demeure. Il faut ainsi rentabiliser l’utilisation des diverses sources d’énergie visant à payer le moins possible de facture d’énergie. Ainsi, l’isolation dont il est question ici concerne l’isolation thermique.

Par quelle pièce commencer pour isoler une maison ?

Lors d’une vente de logement ou d’un contrat de location, il est obligatoire d’effectuer un diagnostic de performance énergétique (DPE). Cette opération permet d’obtenir une notation de A à G selon la consommation d’énergie au mètre carré. La notation A étant la plus performante et G la plus consommatrice ou la plus gaspilleuse. Aussi, pour que l’isolation de la maison soit efficace, il faut procéder par étape et suivant chaque pièce.

Isolation de la toiture

Il faut noter qu’il est impossible de parler d’isolation sans mentionner l’étanchéité. En effet, si l’étanchéité d’une matière est faible, il y a un risque de mouillage et la perte du pouvoir isolant de ladite matière est importante. C’est ainsi que la toiture figure parmi les priorités de la phase d’isolation d’une maison.

La toiture représente une déperdition de chaleur de l’ordre de 30 % pour un bâtiment d’habitation. De plus, elle laisse entrer le froid et l’humidité en hiver si elle n’est pas bien isolée. Ainsi, pour assurer le confort des habitants en toute saison, il faut isoler thermiquement la toiture pour limiter les variations de température dans le bâtiment. Dans cette démarche, les combles et les plafonds figurent parmi les travaux d’isolation. Pour ce faire, il est possible d’utiliser de la laine de roche, du pare-air et pare-vapeur.

Isolation des murs

Les murs représentent près de 16 % en termes de déperdition de chaleur. C’est la deuxième partie à traiter en priorité quant à l’isolation de la maison. Les matériaux utilisés pour l’isolation des murs doivent présenter une certaine tenue mécanique pour prévenir le tassement dans le temps. Parmi les produits présents sur le marché, il faut choisir ceux qui ont une valeur de performance répondant aux réglementations thermiques en vigueur. Cette performance se mesure donc par la résistance thermique (R) qui dépend de la conductivité du produit et de son épaisseur. Il est possible de procéder à l’isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur. À cet effet, il y a la performance thermique (isolation extérieure) et celle acoustique (isolation intérieure).

Isolation du sol

Le sol aussi représente un taux de déperdition pareil que celui du mur (16 %). L’isolation de sol s’effectue en utilisant généralement :

  • Des panneaux PSE (panneaux en polystyrène expansé),
  • De la mousse en polyuréthane (PUR),
  • De la chape isolante,
  • Du béton isolant.

Chacun de ces matériaux possède ses propres particularités. Il convient de choisir ceux qui sont les plus adaptés à vos besoins et à votre budget.

Recevez des devis gratuitement pour l’isolation d’une maison

Les autres éléments à isoler

L’isolation d’une maison n’est pas limitée à la toiture, le mur et le sol. Il faut également considérer d’autres éléments qui peuvent jouer le rôle de pont thermique, de convecteur et de conducteur. Ces éléments sont les fenêtres, les portes et les conduits de ventilation (VMC).

Certes, les travaux d’isolation sont assez onéreux, mais vous avez la possibilité de bénéficier de différentes aides. D’autant plus que le rendement à long terme est réellement palpable au niveau du confort et de la facture énergétique.